Publié par

Les Bougies

Les bougies d’Asa sont confection française et artisanale. Leur particularité  réside dans leurs compositions. Nous sélectionnons soigneusement les matières premières, afin d’obtenir une bougie d’une qualité exceptionnelle. Les cires, les huiles, les colorants comme les parfums utilisés sont à 100 % d’origines naturelles*. Dans la pure tradition des Maîtres ciriers, les bougies sont élaborées manuellement une par une, dans notre atelier près de Cannes, dans le sud de la France. *Produits garantis sans OGM, sans pesticides, ni herbicides, sans CMR, ne sont pas testés sur les animaux et sont biodégradables.

Choisir des cires naturelles.

La qualité des cires utilisées nous semble essentielle, la peau et les voies respiratoires vont être en contact direct avec ces substances. C’est un peu comme prendre un bain, si ce n’est pas de l’eau on s’assurera de savoir dans quoi on s’immerge. Les cires naturelles n’émettent pas de substances toxiques ou polluantes pendant leur combustion, elles ne sont pas allergènes, ne créent pas de fumée noire en brûlant, afin de profiter sainement de votre bougie, contrairement aux cires en paraffine. À savoir : la paraffine est un résidu de la pétrochimie et de la chimie du pétrole.Les bougies en cire de paraffine sont toxiques, vont noircir et apporter de la fumée dans la pièce lors de leur combustion. Comme cette matière première est moins chère, elle est vite devenue la favorite des fabricants de bougies à moindre coût sans prendre en compte sa toxicité et ses dangers. Il en est de même pour les parfums, qui sont généralement des parfums de synthèses qui émettent des polluants tout aussi dangereux. Les colorants ne sont pas épargnés, fabriqués à base Aniline, ils sont eux aussi à proscrire. Pour ces raisons  nos bougies sont élaborées exclusivement avec des cires 100% naturelles.
  • Les colorants utilisés sont d’origines naturelles, (sans Aniline*)
  • Les parfums utilisés sont également naturels.
  • Les mèches sont en coton (bio).
  • Nos produits sont garantis sans OGM, sans pesticides, ni herbicides, biodégradable, issus de l’agriculture biologique

La gamme de bougies « Éveil des sens » est élaborée pour la découverte des jeux de Cire.

Composée essentiellement de cire de soja, dont le point de fusion est à basse température ( +/- 50 C°), cette gamme 100% naturelle et végétale, assure une expérience intense en évitant tout risque de brûlure. Sa chaleur douce va amplifier la sensibilité, les sensations seront plus intenses, le corps plus réceptif au toucher, au souffle, à tous stimuli. Sa texture est très agréable, son odeur naturel est assez neutre, les plus appréciées sont parfumées.

La cire de soja et ses vertus.

La première est sa propriété nourrissante, elle aide également à adoucir, détendre et protéger la peau. Elle assure une excellente diffusion des huiles essentielles. La gamme “Éveil des sens” est 100 % d’origines végétales (cire, huile, colorants et parfums). Bougies shibari -Bondage japonais - Bdsm
  • La composition des bougies est 100% d’origine végétale.
  • Naturelle et biodégradable.
  • Non testée sur les animaux.
  • Ne contient pas de produits d’origine animale, pas de paraffine, pas de pesticide et herbicide, pas de matière toxique, ni d organisme génétiquement modifié (ogm).

La gamme de bougies « Élixir » est élaborée pour les adeptes des jeux de Cire.

Composée de cire de soja, d’huile de coco et de cire d’abeille, 100 % naturelle, la gamme de bougie Élixir est élaborée pour les initiés. Sa chaleur est plus intense que les bougies « Éveil des sens », son point de fusion étant plus élevé, cette gamme ne convient pas aux débutants.

La cire d’abeille jaune, l’élixir naturel

Ses vertus sont connues pour être un véritable soin corporel. Sa teneur importante en vitamine A lui confère des propriétés extrêmement hydratantes et protectrices, particulièrement efficace pour adoucir, lisser, hydrater la peau. Elle est également utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoire, cicatrisante, antibactérienne et relaxante. Point de fusion +/- 62 C°. La gamme “Élixir” sont des bougies 100 % d’origines naturelles (cire, huile, colorants et parfums). Bougie shibari Rouge La composition des bougies est naturelle et biodégradable.
  • Non testée sur les animaux. Ne contient pas de paraffine, pas de pesticide et herbicide, pas de matière toxique, ni d organisme génétiquement modifié (ogm).

Comment nettoyer la cire ?

La cire naturelle est facile à nettoyer avec de l’eau chaude, pour les surfaces qu’on ne souhaite pas mouiller (tatamis, meubles, tapis…) passer quelques secondes la chaleur d’un sèche cheveux et la cire se décollera très aisément.

AVERTISSEMENT :

  • Tester toujours su vous même (sur une partie la moins sensible) à 40 cm de distance, la chaleur de la cire avant de l’utiliser .
  • Il est primordial de connaître le seuil de tolérance à la douleur de votre partenaire, bien que la chaleur dégagée par une goutte de cire soit sans danger pour le corps.
  • Ne laissez jamais une bougie allumée sans surveillance, dans un courant d’air ou à proximité d’objets inflammables.
  • Laissez toujours 7 cm entre des bougies allumées.
  • Coupez la mèche à environ 0,5 / 0,8 cm avant de l’allumer.
  • Conserver la  à l’abri du soleil, de toute source de chaleur, de la poussière.
  • Vous pouvez la lustrer avec un chiffon doux. Vous pouvez également ajouter une goutte d’huile végétale lors de ce procédé.
Publié par Laisser un commentaire

Comment préparer des cordes de shibari ?

Vous avez acheté des cordes brutes ou vous souhaitez entretenir vos cordes pour le shibari -kinbaku ? Voici des conseils pour préparer vos cordes de shibari , qu’elle soient en chanvre ou en jute. Avant de commencer les différentes phases de traitement, couper à la longueur souhaitée vos cordes (en y ajoutant 20/30 cm car elles peuvent raccourcir après la première étape) et faire un nœud aux extrémités. C’est également le moment de vérifier la corde, le tressage doit être régulier sur toute sa longueur, sans boursouflure ni raccord. Couper la partie irrégulière et ne garder qu’une corde dont le tressage ou toronnage est parfait.

Cordes shibari japon (jute)

Tuto : Préparation et traitement des cordes de shibari brutes (chanvre et jute)

Première étape : Nettoyer les cordes.

Afin de se débarrasser de tous les agents chimiques et des hydrocarbures accumulés au cours de sa fabrication, il est essentiel de faire bouillir les cordes brutes. Si vous avez acheté des cordes garanties sans ces traitements nocifs et allergènes (JBO free, bio…) il n’est pas nécessaire de les faire bouillir.

Cette phase va adoucir la corde, lui donner confort et souplesse. En revanche cela va détendre la corde et lui faire perdre sa tension (corde lâche), que l’on va difficilement retrouver si on n’utilise pas de machine à cordes. Ceci est un inconvénient non négligeable, mais cette étape est incontournable si on ne veut prendre aucun risque. La transpiration joue un rôle de transmetteur de la corde à la peau, outre le potentiel allergène, l’organisme peut absorber les différents produits chimiques employés lors de sa fabrication.

1. Plonger les cordes dans une marmite d’eau, jusqu’à ce que de petites bulles apparaissent (éviter de faire monter à une grosse ébullition). Le temps minimum serait de 10 min mais idéalement au moins 30 min, pour que ce bain soit réellement efficace. Vous pouvez renouveler l’opération (avec de l’eau propre pour chaque bain) plusieurs fois selon l’état de l’eau si vous le souhaitez.

2. Écumer un maximum de dépôts durant toute cette phase.

3. Les sortir du bain et les laisser refroidir quelques minutes.

4. Les rincer une à une avec de l’eau claire.

Deuxième étape : Les sécher.

Cette phase va conditionner la corde qui s’est épaissi durant la première étape. Cela permettra d’étirer celle ci, la rendant plus esthétique, conservant son diamètre original et évitant qu’elle ne raccourcisse trop.

1. Essorer les cordes une à une.

2. Les mettre dans un endroit sec, aéré et à l’abri du soleil.

3. Tendre un maximum et lester d’un poids (2 kg par corde) afin quelle reste bien tendue.

4. Les laisser sécher 36 à 48 h, pour une séchage total.

5. Tester chaque corde, il est rare qu’une corde casse et soit défectueuse mais le risque ne peut être pris. Il en va de la sécurité de la personne attachée, avoir confiance en son matériel est primordial.

Troisième étape : Les Frotter.

À ce stade si une corde n’est pas soigneusement traitée, lors de son utilisation le frottement de celle-ci va expulser énormément de fibres et de la poussière. Cette étape va donc permettre d’éviter cela et de rendre la corde plus douce, plus malléable et plus esthétique. Nous vous conseillons de réaliser cette étape en extérieur car cela produit énormément de poussières.

1. Frictionner les cordes entre elles, les tordre vigoureusement dans tous les sens.

2. Passer une corde à un anneau, l’enrouler sur elle même 4 fois en partant du bout du brin.

3. Faire des « va et vient » de très nombreuses fois par petite portion (30 cm ) sur toute la longueur de la corde, jusqu’à ce que la corde ne rejette plus (ou très peu) de fibres.

4. Renouveler l’opération un seconde fois afin de s’assurer que la corde est prête à passer à l’étape suivante.

Cette étape prend du temps, il est impératif pour un résultat optimum de réaliser celle-ci consciencieusement. Le chanvre est la corde la plus résistante, cependant elle demande beaucoup plus de temps pour la réalisation de cette étape. 

Quatrième étape : Les Huiler ou Cirer.

La cire généralement utilisée est la cire d’abeille, que l’on frotte légèrement sur la corde (attention à ne pas avoir la main lourde), puis dans une prochaine étape brûlée, la chaleur va alors faire fondre et pénétrer la cire dans les fibres.

Différentes préparations sont utilisées, elles sont plus facile à appliquer évitant de surcharger la corde, combinant cire d’abeille et huile végétale (coco, camélia, jojoba, chanvre…), pour une application plus précise et éviter de trop cirer la corde.

Il est également possible d’utiliser seule l’huile coco pour les pratiquants qui le souhaitent, l’idéal reste un mélange à base de cire végétale et d’huile.

– Appliquer très légèrement, par petite noisette au creux de la main, afin de ne pas trop graisser la corde qui serait trop glissante.

Cette phase peut être renouvelée dans le temps afin d’entretenir la corde et ainsi prolonger sa durée de vie.

– Laisser sécher 6 à 8 heures.

* Il est impératif de se renseigner sur les potentielles allergies de votre partenaire. Il est fortement recommandé d’utiliser des produits de bonnes qualités, *des cires et huiles naturelles sont recommandées.

Cinquième étape : Les Brûler.

Afin de rendre la corde lisse, agréable au toucher et esthétique (car après la phase de frottement elle est toute ébouriffée), il faudra la passer au dessus d’une flamme, idéalement une gazinière ou un réchaud à gaz (attention la flamme de bougie noircie énormément la corde et laisse un gros dépôt).

Le temps passé au dessus de la flamme va jouer sur la couleur définitive de celle-ci, plus le passage est rapide, plus la couleur définitive sera claire, plus le passage est lent plus la corde sera foncée.

1. Passer la corde au dessus de la flamme, en la faisant tourner pour brûler tout le tour.

2. Prendre un chiffon propre et légèrement humide pour récupérer le brin brûlé.

3. Une fois passé l’intégralité de la corde, vérifier un deuxième passage rapide pour s’assurer d’avoir brûler toutes les fibres qui dépassaient.

4. Passer le chiffon propre et humide sur toute la longueur de la corde, pour la nettoyer.

5. Étirer et tendre les cordes en les lestant (2 kg par corde) dans un endroit sec, ventilé et à l’abri du soleil pendant 24h

 

Corde Jute japon